Infos :

  • Le ministre de la Santé annonce un Plan quinquenal de lutte contre le cancer
  • Le Sénégal est à la 141e place sur 190 dans le classement du Doing business 2019.
  • L’avion A330 Néo d’Airbus sera livré à la compagnie Air Sénégal en fin janvier
  • Le vaccin contre le cancer du col de l’utérus va être officiellement introduit dans le Programme élargi de vaccination (PEV) ce 31 octobre.
  • Macky Sall, médaille d’Or de l’académie des sciences et techniques d’agriculture de France

Actualité

22 milliards de la CDC pour les SAR

Le président de la République Macky Sall va procéder en novembre prochain au lancement officiel des travaux de la Sphère administrative régionale (SAR) de Kaffrine.

La Caisse des dépôts et consignations (CDC) va financer à hauteur de 22 milliards de francs CFA la réalisation de quatre Sphères administratives régionales (SAR) dans les régions de  Thiès, Diourbel, Kaffrine et Sédhiou.

Le complexe administratif est bâti sur 2,5 hectares sur le site actuel de la préfecture de Kaffrine, ce complexe immobilier "va modifier le cœur de la ville", lit-on dans le document de presse.

Le directeur général, Aliou Sal l’a dit lors de la réunion du comité de suivi sur le démarrage des SAR dans la commune de Kaffrine qui va va servir de pilote à ce projet immobilier de l’Etat.

’’La Caisse des dépôts et consignations dans ses missions légales a pour rôle d’accompagner l’Etat, entre autres, dans ses projets structurants, stratégiques y compris dans le cadre de l’aménagement du territoire’’, a t-il expliqué.

’’Les SAR vont bénéficier d’un système innovant de financement avec la CDC comme maitre d’ouvrage. Elles seront ensuite livrées à l’Etat dans le cadre d’une formule location-vente’’, a-t-il précisé.

La SAR de Kaffrine compte un building administratif pour une trentaine de services régionaux, une gouvernance, une préfecture, une annexe du palais présidentiel, ainsi que des résidences du gouverneur et du préfet.

Un héliport modulable en terrain multifonctionnel et un gymnase sont également prévus pour compléter le dispositif architectural.

Le concept, inspiré des sphères ministérielles de Diamniadio, vise à permettre à l’Etat d’économiser plus de 2,5 milliards de francs CFA par an en villas conventionnées pour abriter ses services dans les régions.

Selon l’architecte choisi pour les travaux, les délais prescrits sont de 30 mois y compris la phase des études prévues sur 6 mois.

rts.sn

 

 

A la une: 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.