Infos :

  • Le rapport RSF 2019 classe le Sénégal 49e sur 180 pays
  • La réalisatrice sénégalaise Mati Diop avec son film "Atlantique" est sélectionnée pour la palme d’or du Festival de Cannes.
  • La population du Sénégal est estimée à 15 726 037 habitants en 2018.
  • Le Chef de l’Etat a invité le Premier Ministre à tenir, avant fin avril 2019 un conseil interministériel pour la préparation de la campagne de commercialisation agricole
  • Le président de la République arabe d’Égypte Abdel Fattah Al Sisi est arrivé à Dakar jeudi en début d’après-midi pour une visite officielle de trois jour

Actualité

Adoption du pacte mondial sur les migrations

Le pacte mondial pour des migrations ’’sûres, ordonnées et régulières’’ a été adopté à Marrakech à l’ouverture de la conférence intergouvernementale à laquelle prennent part les délégués de plus de 150 pays.

Le texte adopté à Marrakech propose un cadre de réflexion sur les stratégies d’appui au développement des pays d’origine.

’’La migration devrait être un acte de foi et jamais de désespoir’’, a dit le secrétaire général de l’Organisation des Nations unies. Antonio Guterres souligne que ’’le pacte insiste sur la nécessité de proposer davantage de filières légales permettant d’avoir accès aux pays, aux entreprises et aux marchés du travail qui ont besoin de ressources humaines’’.

Selon M. Guterres, ’’le pacte offre un cadre pour mieux se préparer à des problèmes imminents à savoir notamment les mouvements de populations aggravés par les changement climatiques’’.

Rappelant que le pacte trouve son socle dans le programme développement durable à l’horizon 2020-2030, le Secrétaire général de l’ONU a indiqué que ’’il vient de faire entendre la voix des femmes et des enfants qui sont particulièrement vulnérables et représentent près de la moitié des 260 millions de migrants à travers le monde’’.

Le ministre des Affaires étrangères du Maroc a défendu le multilatéralisme dans l’approche et la prise en charge des défis du monde actuel.

’’Le multilatéralisme reste l’ultime moyen de dialogue face aux défis globaux’’, a-t-il dit, soulignant que ’’c’est une conférence d’engagement de la communauté internationale face à un défi mondial’’.

Pour le président de l’Union des Comores, Azali Assoumani, ’’l’essence de ce pacte est le respect des droits humains’’.

’’Personne, aucun individu ne mettrait en péril sa sécurité, sa dignité et sa vie et quitterait son pays si ce n’est que pour prétendre à une vie meilleures ailleurs’’, a-t-il relevé, regrettant le retrait de certains du pacte mondial.

La conférence de Marrakech réunit des chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres de l’ONU avec une présence remarquée de la chancelière de la République fédérale d’Allemagne, Angela Merkel, dans un contexte de réticences de certains pays notamment européens.

Le pacte mondial pour des ’’migrations sûres, ordonnées et régulières’’ est présenté comme étant le premier document à aborder la question migratoire dans sa globalité.

rts.sn avec aps

A la une: 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.