Infos :

  • Le point focal paludisme de la région médicale de Kaffrine, Ousseynou Fall, alerte contre une "augmentation drastique" des cas de paludisme dans le Ndoucoumane.
  • Au Sénégal les deux tiers des personnes vivant avec le VIH sont dépistées selon Dr Safiatou Thiam.
  • Le ministre de la Culture a remis un million de francs CFA à chacune des deux lauréates sénégalaises du dernier FESPACO.
  • Le match Sénégal-Madagascar du 23 mars sera joué au Stade Lat-Dior de Thiès
  • Le ministre de la Culture "Sargal" les femmes cinéastes lauréates du FESPACO

Actualité

FERSPACO : Angèle Diabang prix de la meilleure femme cinéaste Cedeao

La Sénégalaise Angèle Diabang a remporté le prix de la meilleure femme cinéaste de la Cedeao au Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco).

Son film « Un air de kora », un court métrage, est une chronique des amours impossibles ou interdits.

Salma, jeune femme musulmane, voilée, tombe amoureuse de Frère Emmanuel, un moine catholique.

La kora, est le lieu de leur rencontre. La jeune fille est issue d’une famille où les femmes n’ont pas le droit de jouer à cet instrument de musique. Elle se tourne alors vers le monastère et un jeune moine est chargé de lui enseigner les rudiments de la kora.

« C’était important pour moi de ne pas blesser mon église en faisant ce film, comme il était tout aussi important de faire ce film » a-t-elle dit pour expliquer les difficultés à faire un film qui brise des tabous : le célibat des prêtres, le voile, la religion,

La réalisatrice Angèle Diabang rejette tout lien entre son film et l’actualité sur ces sujets. Elle affirme avoir commencé l’écriture de ce film en 2009, quand elle a commencé à prendre des cours de kora.

Tous les films présentés par le Sénégal à cette 26e édition du FESPACO sont réalisé par des sénégalaises.

Le Sénégal n’a pas présenté de long métrage en compétition pour l’Etalon d’or lors de cette 26e édition du FESPACO.

L’Etalon d’or de Yennenga, le Grand Prix du festival a été remportée par le film du réalisateur rwandais Joël Karekezi, "The mercy of the jungle ". Le jeune réalisateur de 33 ans dédie aux jeunes cinéastes de son pays le prestigieux prix d’une valeur de 20 millions de FCFA.

La 26e édition du Fespaco, s’est tenu du 23 février au 2 mars 2019 à Ouagadougou au Burkina Faso.

Le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) est l'un des plus grands festivals de cinéma africain. Il se déroule tous les deux ans à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso.

La 27e édition du Fespaco, est prévue du 27 février au 6 mars 2021 à Ouagadougou.

rts.sn

 

 

A la une: 
Fil d'infos: 
oui
Sous-titres: 
La Sénégalaise Angèle Diabang a remporté le prix de la meilleure femme cinéaste de la Cedeao au Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco).
tag: 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.