Infos :

  • le prélèvement de 25% stoppe "Yeksi naa" le nouveau système de distribution des médicaments.
  • Ousmane Sy nouveau Directeur général de la Police
  • La troisième édition de la Conférence sur l’Emergence est prévue au Sénégal, en janvier 2019 sur le thème : "Emergence, Secteur privé et inclusivité ".
  • Le Président de la République suspend les réunions du Conseil des ministres pour un mois et invite le gouvernement à poursuivre la veille économique et sociale.
  • La ville de Sédhiou etrenne un commisariat de police.

Actualité

La LISTAB exclut deux responsabbles

La Ligue sénégalaise contre le tabac (LISTAB) annonce l’exclusion de son ancien vice-président, Amadou Moustapha Gaye, et de son ancien secrétaire général, Djibril Wélé "pour manquements grave" à ses statuts et à son règlement intérieur.

La Ligue sénégalaise contre le tabac (LISTAB) annonce l’exclusion de son ancien vice-président, Amadou Moustapha Gaye, "pour manquements grave" à ses statuts et à son règlement intérieur.

Dans un communiqué signé de la présidente de son conseil d’administration, docteur Adja Mariétou Diop, la LISTAB informe avoir pris cette décision à l’encontre de M. Gaye et de son ancien secrétaire général, Djibril Wélé, à l’issue de sa deuxième session ordinaire, tenue samedi 2 juin 2018 à Dakar.

Le conseil d’administration de la LISTAB, élu à l’assemblée générale du 17 janvier 2018, demande ainsi à son secrétariat exécutif d’user de "toutes les procédures administratives et judiciaires envers toutes actions devant ternir l’image de la LISTAB et de son fonctionnement".

Il rappelle "à l’opinion nationale et internationale que la lutte contre le tabac dépasse nos personnes et que tous les acteurs concernés doivent rester mobilisés pour une bonne application de la loi antitabac votée en mars 2014".

A ce sujet, le conseil d’administration de la LISTAB dit demeurer "dans la dynamique" initiée par les pouvoirs publics sénégalais, celle "d’intensifier la lutte contre le tabagisme en mettant en application l’ensemble des dispositions de la loi anti-tabac".

Aussi renouvelle-t-il "sa disponibilité à collaborer efficacement avec tous les acteurs mus par les seuls intérêts de la lutte contre le tabac et interpelle la responsabilité du Programme national de lutte contre le tabac (PNLT) du ministère de la Santé et de l’Action sociale ainsi que les partenaires internationaux dans la sauvegarde de l’unité de la société civile".

rts.sn avec aps

 

A la une: 
Fil d'infos: 
oui
Sous-titres: 
La Ligue sénégalaise contre le tabac annonce l’exclusion de deux de ses responsables "pour manquements grave" à ses statuts et à son règlement intérieur.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.