Infos :

  • Le gouvernement annonce un programme d’urgence de 300 millions de francs CFA pour installer des bouches d’incendie dans les marchés.
  • 42% des ménages en milieu rural ont accès à l’électricité
  • Le Stade Lat-Dior de Thiès a obtenu une « homologation provisoire » de la CAF
  • Le point focal paludisme de la région médicale de Kaffrine, Ousseynou Fall, alerte contre une "augmentation drastique" des cas de paludisme dans le Ndoucoumane.
  • Au Sénégal les deux tiers des personnes vivant avec le VIH sont dépistées selon Dr Safiatou Thiam.

Actualité

La Police veut réoccuper le terrain

Le lieutenant Mbaye Sady Diop, porte-parole par intérim de la Police nationale annonce une plus grande collaboration entre la Police et la Gendarmerie «pour installer la peur dans le camp des malfaiteurs ».

La «recrudescence de la criminalité» avec la série de meurtres enregistrés ces dernier temps au Sénégal, notamment en banlieue dakaroise préoccupent les Force de sécurités.

Le lieutenant Mbaye Sady Diop, porte-parole par intérim de la Police nationale annonce une plus grande collaboration entre la Police et la Gendarmerie «pour installer la peur dans le camp des malfaiteurs ».

Il explique que «à l’issue d’une réunion, le Directeur général de la Police nationale et le Haut commandant de la Gendarmerie nationale Directeur de la Justice militaire, ont donné des instructions aux officiers de la Police et de la Gendarmerie pour discuter sur comment mutualiser leur forces pour la paix et la sécurité dans le pays. Il s’agit de travailler ensemble, mener des patrouilles conjointes et s’accorder sur les modalités et les interventions.

La Police est maintenant dotée d’armements modernes pour faire face, de manière, adéquate au grand banditisme a-t-il souligné.

Et Mbaye Sady Diop de reconnaitre : «c’est vrai que les patrouilles ont baissé, par rapport à des mois avant, mais nous allons réoccuper le terrain pour installer la peur chez les délinquants parce que ce n’est pas suffisant.

Nous demandons à la population aussi de contribuer à cette sécurité en collaborant. Aujourd’hui il n’est plus nécessaire d’effectuer le déplacement à la Gendarmerie ou la Police, à partir de chez soi, on peut donner des informations sur des comportements suspects.

Le Lieutenant de police Mbaye Sady Diop était l’invité de l’émission «Rfm Matin» du mardi 9 octobre 2018.

rts.sn

A la une: 
tag: 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.