Infos :

  • Tabaski 2019 : Un approvisionnement équilibré du marché national avec plus de 871.000 têtes exposées dans les marchés.
  • Le ministre du travail rappelle que le mardi 13 et le mercredi 14 août correspondant respectivement à des jours ouvrables et met en gardes les absentéistes.
  • Le bateau-hôpital Africa Mercy est arrivé ce mercredi 14 aout au Port autonome de Dakar.
  • Ousmane Tanor Dieng 72 ans, est décédé des suites d’une maladie ce lundi15 Juillet en France.
  • La loi constitutionnelle portant suppression du poste de Premier Ministre a été promulguée par le Président de la république.

Actualité

L’activité économique interne s’est confortée de 7, 1 %

Les échanges extérieurs du Sénégal ont affiché en mars 2019 un solde déficitaire de 69, 6 milliards.L’activité économique interne s’est confortée, au mois de mars 2019, de 7, 1 %.

Les échanges extérieurs du Sénégal ont affiché en mars 2019 un solde déficitaire de 69, 6 milliards, en amélioration de 68, 1 milliards de francs par rapport au mois précédent, a-t-on appris auprès de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE).

’’Cette situation découle d’une hausse des exportations (+32,1 milliards) conjuguée à une baisse des importations de biens (-40,8 milliards) sur la période’’, indique la DPEE dans son Point mensuel de conjoncture de mars, un document rendu public au plus tard 30 jours après la fin de la période étudiée.

’’Ainsi, selon le document consulté par l’APS, le taux de couverture des importations par les exportations a augmenté de 16, 8 points de pourcentage, en variation mensuelle, pour se situer à 65, 6%’’.

L’activité économique interne (hors agriculture et sylviculture) s’est confortée, au mois de mars 2019, de 7, 1 %, en rythme mensuel, indique la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE).

Ce résultat est le fruit ’’d’une bonne progression d’ensemble’’ des secteurs primaire (+9,3%), secondaire (+11,3%), tertiaire (+5,7%) et de l’administration publique (+3,6%), précise la DPEE dans son Point mensuel de conjoncture de mars, un document rendu public au plus tard 30 jours après la fin de la période étudiée.

Sur une ’’base annuelle, une croissance de 4,8%, de l’activité économique hors agriculture et sylviculture, a été notée en mars 2019, principalement tirée par le tertiaire (+6,1%) et le secondaire (+5,6%)’’.

Le secteur primaire (hors agriculture et sylviculture) a rebondi de 9,3%, en variation mensuelle, après son repli du mois précédent.

’’Cette situation traduit les performances du sous-secteur de l’élevage (+13,7%), la pêche s’étant contractée de 1,6% sur la période’’, explique la DPEE, ajoutant que ‘’sur une base annuelle, le secteur primaire hors agriculture et sylviculture s’est, par contre, légèrement replié (-0,4%) en mars 2019, en liaison avec les contreperformances de la pêche (-9,0%)’’.

En mars 2019 toujours, le secteur secondaire a progressé de 11,3%, en variation mensuelle.

Il est ‘’principalement, soutenu par la fabrication de produits agroalimentaires (+18,6%), la sous-branche +filature, tissage et ennoblissement textile+ (+44,2%), la construction (+12,8%), et les activités extractives (+8,3%)’’.

Par contre, relève le document, ‘’de faibles résultats sont observés dans le +travail de cuir et la fabrication d’articles de voyage et de chaussures+ (-57,7%), le +sciage et rabotage de bois+ (- 23,6%), les industries chimiques (-27,5%) et la fabrication de produits pharmaceutiques (-44,7%)’’.

Le Point mensuel signale que ‘’sur un an, une consolidation de 5,6% est notée dans le secteur secondaire, au mois de mars 2019, particulièrement portée par la fabrication de produits agroalimentaires (+14,7%), les activités extractives (+31,6%), la sous-branche de +filature, tissage et ennoblissement textile+ (+16,3%) ainsi que la +production et distribution d’électricité et de gaz+ (+13,3%)’’.

Selon le document, ‘’cette évolution est, toutefois, atténuée par les faibles résultats du +travail de cuir et fabrication d’articles de voyage et de chaussures+(- 76,5%), du +sciage et rabotage de bois+ (-39,9%) et de la +fabrication de ciment et d’autres matériaux de construction+ (-9,9%)’’.

Le secteur tertiaire s’est raffermi de 5,7% entre février et mars 2019.

Il est ‘’essentiellement soutenu par le commerce (+7,5%), l’ +information et communication+(+6,6%), les transports (+7,5%), les +activités financières et d’assurance +(+9,6%), les services d’+hébergement et restauration+(+5,6%) et l’enseignement (+3,9%)’’.

’’Comparativement à la même période de 2018, une croissance de 6,1% du tertiaire est notée en mars 2019, tirée par le commerce (+10,3%), l’+ information et communication+ (+6,3%), les +activités spécialisées, scientifiques et techniques+ (+6,9%) et le transport (+5,5%)’’, explique la même source.

rts.sn avec aps

A la une: 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.