Infos :

  • Tabaski 2019 : Un approvisionnement équilibré du marché national avec plus de 871.000 têtes exposées dans les marchés.
  • Le ministre du travail rappelle que le mardi 13 et le mercredi 14 août correspondant respectivement à des jours ouvrables et met en gardes les absentéistes.
  • Le bateau-hôpital Africa Mercy est arrivé ce mercredi 14 aout au Port autonome de Dakar.
  • Ousmane Tanor Dieng 72 ans, est décédé des suites d’une maladie ce lundi15 Juillet en France.
  • La loi constitutionnelle portant suppression du poste de Premier Ministre a été promulguée par le Président de la république.

Actualité

Lancement de la gestion budgétaire 2019

Le ministre du Budget estime très satisfaisant les débuts d'exécution du budget 2019 qui est entré en vigueur début janvier. Il a atteint 9,31 %.

Le rythme d’engagement des dépenses pour le compte du budget 2019 est ’’très satisfaisant’’. L’exécution a démarré dès « le premier jour » de la nouvelle année.

Le ministre délégué chargé du Budget, Birima Mangara l’a dit lors du lancement de la gestion budgétaire 2019 ce mardi 22 janvier 2019.

"Le rythme est très satisfaisant puisque se situant à un taux de 9,31 % comparativement à 2018 où il était à la même date de 2,71 %", a précisé le ministre.

Selon Birima Mangara "toutes les dispositions appropriées pour accompagner les ministères sectoriels en vue de la satisfaction de leurs besoins incompressibles".

"Des réflexions sont engagées pour la mise en place de dispositifs adaptés et opérationnels qui prennent en compte la dimension performance dans le processus d’exécution de la dépense publique", a annoncé M. Mangara.

A cet effet une circulaire de mise en place des crédits a-t-elle été prise, "pour faire un rappel de certains principes et règles qui gouvernent l’exécution de la dépense publique".

Le ministre a souligné qu’il « devra permettre de renforcer les programmes sociaux, de mettre en place des infrastructures structurantes sur toute l’étendue du territoire, de sauvegarder l’Etat de droit et de préserver la paix, la stabilité sociale et institutionnelle des menaces sécuritaires de tout ordre ».

L’exercice budgétaire 2019 coïncide avec la première année de mise en œuvre de la deuxième phase du PSE.

rts.sn

A la une: 
tag: 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.