Infos :

  • Le ministre de la Pêche annonce l’inauguration prochaine d’une usine de fabrication de pirogues en fibres de verre.
  • Ahmed Bachir Kounta, journaliste de la RTS et guide religieux de la famille Kounta de Ndiassane est mort ce jeudi 17 Janvier.
  • La CPI rejette la demande de maintien en prison de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé.
  • Aucun film sénégalais ne figure sur la liste des longs métrages de fiction du FESPACO 2019 .
  • Le procureur, Eric MacDonald, demande que Laurent Gbagbo restent en détention le temps que la CPI statue sur la demande d’appel.

Actualité

Le nouveau Compact quinquennal pour l’énergie a été signé

Le Millennium Challenge Corporation (MCC) du gouvernement des États-Unis et le gouvernement du Sénégal ont signé lundi 10 décembre à Washington le nouveau Compact quinquennal pour l’énergie d’une valeur de 600 millions de dollar.

 

Selon un communiqué de l’ambassade américaine à Dakar, "le chef des opérations et directeur de l’agence du MCC, Jonathan Nash, s’est joint au secrétaire d’État américain, Michael Pompeo, au Premier ministre sénégalais, Mahammed Boun Abdallah Dionne, et au ministre de l’Économie, des Finances et du Plan, Amadou Ba, pour la signature au département d’État".

Le Compact comprend un financement de 550 millions de dollars des États-Unis et un engagement du gouvernement du Sénégal à hauteur de 50 millions de dollars, portant l’investissement total pour le programme à 600 millions de dollars.

Les États-Unis, à travers le MCC, et le Sénégal ont élaboré le Compact qui vise à "renforcer le secteur de l’énergie et à répondre à la demande croissante d’électricité dans l’une des économies les plus dynamiques de l’Afrique et un pays partenaire stratégique important des États-Unis en Afrique de l’Ouest".  

L’objectif du Compact est d’"accroître la fiabilité et l’accès à l’électricité, soutenir la croissance économique et réduire la pauvreté".

Le secrétaire d’État Pompeo qui félicité le Sénégal "pour la signature" de son Compact du Millennium Challenge Corporation (MCC), a déclaré que "Les efforts soutenus du Sénégal pour respecter les critères d’éligibilité stricts du MCC portent leurs fruits sous la forme d’un rare second Compact du MCC.  

Le Compact pour l’énergie du Sénégal devrait bénéficier à plus de 12 millions de personnes et consiste en trois projets : le Projet de modernisation et de renforcement du réseau de transport de la SENELEC, le Projet d’élargissement de l’accès à l’électricité dans les zones rurales et périurbaines et le Projet pour un environnement porteur et le développement des capacités du secteur de l’électricité.

Le communiqué rappelle que le gouvernement du Sénégal a mis en place une unité de gestion de projet chargée de travailler avec le MCC à l’élaboration du Compact, l’Unité de formulation et de coordination du deuxième programme MCA-Sénégal (UFC).

Il note qu’au cours du processus de développement du Compact, le MCC et l’UFC ont identifié conjointement les principaux obstacles à la croissance économique du Sénégal et ont mis au point un programme spécifiquement conçu pour les lever.

"le développement du Compact a inclus un processus de consultation, impliquant la société civile, d’autres agences gouvernementales et le secteur privé" précise le communiqué.

rts.sn

A la une: 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.