Infos :

  • Un consensus a été trouvé avec la direction de l’école Sainte Jeanne d’Arc pour la réintégration de ses pensionnaires voilées.
  • Le président Macky Sall participe au 5eme Forum Investir en Afrique à Brazzaville.
  • Tabaski 2019 : Un approvisionnement équilibré du marché national avec plus de 871.000 têtes exposées dans les marchés.
  • Le ministre du travail rappelle que le mardi 13 et le mercredi 14 août correspondant respectivement à des jours ouvrables et met en gardes les absentéistes.
  • Le bateau-hôpital Africa Mercy est arrivé ce mercredi 14 aout au Port autonome de Dakar.

Actualité

L'UCAD lance un master en environnement et gestion des rejets miniers.

L’Institut des sciences de l’environnement de l’UCAD) de Dakar, et l’Ecole polytechnique de Montréal lancent un nouveau master en environnement et gestion des rejets miniers. Ce master va former des ressources humaines "avec des compétences avérées"

L’Institut des sciences de l’environnement de l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar, en partenariat avec l’Ecole polytechnique de Montréal (EPM), a lancé un nouveau master en environnement et gestion des rejets miniers.

Selon le directeur de l’Institut des sciences de l’environnement (ISE) de l’UCAD, Bienvenu Sambou, ce master vise à former des ressources humaines "avec des compétences avérées"

En retour, ces personnes pourraient contribuer à "l’amélioration des relations entre les populations et les sociétés minières", a-t-il expliqué lors de la cérémonie de lancement.

Et le directeur de l’ISE de signaler que le e secteur minier "offre de réelles opportunités mais l’exploitation n’est pas sans risque", d’où selon lui l’importance de cette formation consiste en un "plaidoyer pour une meilleure prise en compte de l’environnement".

Ghislain Rivard de l’Ecole polytechnique de Montréal note pour sa part une "pertinence institutionnelle en la spécialisation dans la réhabilitation des sites miniers".

Il estime que la maitrise des outils biologiques et technologiques "est nécessaire pour trouver des solutions innovantes’’ aux problèmes de prise en charge des rejets miniers.

Prévue sur deux ans, la formation va démarrer avec la rentrée universitaire 2018-2019) et va comporter des spécialisations en approche géoscience (géotechnique minière, hydrogéologie appliquée, mécanique des sols) et environnementale et sociale (impacts sociaux, participation des communautés, audit et études d’impact).

rts.sn avec aps

A la une: 
Fil d'infos: 
oui
Sous-titres: 
L'UCAD et l’Ecole polytechnique de Montréal lance un nouveau master en environnement et gestion des rejets miniers.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.