Infos :

  • Le ministre de la Pêche annonce l’inauguration prochaine d’une usine de fabrication de pirogues en fibres de verre.
  • Ahmed Bachir Kounta, journaliste de la RTS et guide religieux de la famille Kounta de Ndiassane est mort ce jeudi 17 Janvier.
  • La CPI rejette la demande de maintien en prison de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé.
  • Aucun film sénégalais ne figure sur la liste des longs métrages de fiction du FESPACO 2019 .
  • Le procureur, Eric MacDonald, demande que Laurent Gbagbo restent en détention le temps que la CPI statue sur la demande d’appel.

Actualité

L'UE déploie les 28 premiers observateurs de la présidentielle

Les 28 observateurs de la mission de l'Union Européenne sont sur le terrain depuis dimanche. Ils seront au total 100 observateurs pour la présidentielle du 24 février.

La Mission d’observation électorale de l’Union européenne (MOE UE) au Sénégal a déployé depuis 27 janvier 2019, un premier groupe de "28 observateurs de longue durée dans le pays", pour la présidentielle du 24 février prochain.

"Au total, quelques 100 observateurs issus de 21 Etats membres de l’UE ainsi que de la Norvège, de la Suisse et du Canada seront présents pour l’élection présidentielle le 24 février’’, indique le communiqué.

Selon la Mission d’observation de l’UE, "ces 28 observateurs dits « de longue durée » assureront le suivi de la phase pré-électorale et de la campagne électorale, de la distribution des cartes d’électeur, des préparatifs et du déroulement du scrutin, ainsi que la compilation des résultats au niveau local".

"Ils seront renforcés une semaine avant le vote par 56 autres observateurs dits « de courte durée », ainsi que par des diplomates de l’Union européenne en poste à Dakar".

La MOE de l’UE a pour mandat d’effectuer "une évaluation approfondie, impartiale et à long terme du processus électoral au regard des normes internationales pour des élections démocratiques", souligne le communiqué.

Les observateurs de l’UE "évalueront le processus électoral conformément au cadre juridique sénégalais et des obligations régionales et internationales du pays".

"Deux jours après le scrutin, la MOE UE présentera publiquement dans une conférence de presse ses premières observations et conclusions sur le processus".

Le rapport final de la MOE UE sera présenté aux autorités et au public quelques semaines après la proclamation des résultats définitifs. Ce rapport comprendra une évaluation approfondie du processus électoral, et des recommandations pour les scrutins à venir.

La MOE de l’UE est présente au Sénégal "en accord avec le Gouvernement sénégalais pour l’observation de l’élection présidentielle. C’est la deuxième fois que l’UE mandate une mission d’observation électorale au Sénégal, après celle de la présidentielle de 2012".

rts.sn

 

A la une: 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.