Infos :

  • Sidy Lamine Niasse 68 ans, patron du groupe de presse Walfadjri, est décédé ce mardi 04 décembre.
  • Baaba Maal a reçu le "Prix Music in Africa Honorary Award 2017" de la Fondation "Music in Africa".
  • La 27éme édition de la Foire Internationale de Dakar (FIDAK) se tiendra du 29 Novembre au 16 Décembre 2018.
  • Le ministre de la Santé annonce un Plan quinquenal de lutte contre le cancer
  • Le Sénégal est à la 141e place sur 190 dans le classement du Doing business 2019.

Actualité

Macky Sall contre ’’la protection abusive’’ des brevets

Le président sénégalais, Macky Sall, a appelé mardi à une levée de ’’la protection abusive’’ des brevets se situant au-dessus des standards admis par l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

Cette surprotection entraine un ‘’renchérissement des médicaments génériques’’, a notamment expliqué le président Sall en ouvrant au Centre international de conférences de Diamniadio, le premier Forum Galien organisé en Afrique.

Placé sous le thème de "l'Ethique et l'innovation", cet forum permettra à l'ensemble des acteurs africains de la santé d'échanger sur les pratiques sanitaires les plus en pointe.

’’Cette protection excessive continue de créer une situation de quasi-monopole qui renchérit les prix médicaments et freinent la fabrication de produits génériques sûrs aux coûts plus abordables pour le plus grand nombre. Il faudra lever quelque part cette protection et faire en sorte que les génériques deviennent une réalité’’, a-t-il ainsi déclaré.

’’Force est de constater que malgré les formidables progrès de la science, médicale et pharmaceutique, des milliers de personnes continuent de souffrir, de mourir de maladies évitables, guérissables et contrôlables faute d’accès aux médicaments et aux soins’’, a déploré Macky Sall.

Ce ’’paradoxe des temps modernes’’, a-t-il lancé dans son plaidoyer ‘’explique tout le débat éthique lié à la protection abusive des brevets au-delà des standards admis par l’Organisation Mondiale du Commerce’’.

’’Cette protection excessive continue de créer une situation de quasi-monopole qui renchérit les prix médicaments et freinent la fabrication de produits génériques sûrs aux coûts plus abordables pour le plus grand nombre’’, a-t-il insisté devant un partenaire de scientifiques, chercheurs et étudiants venus prendre part au forum Galien, premier en Afrique.

Il a également dénoncé ’’le fléau de la contrefaçon’’ que ’’seule une coopération internationale efficace peut aider (à régler face) aux multiples ramifications de ce trafic criminel’’’.

Revenant sur le thème du forum ’’Ethique et l’innovation’’, Macky Sall a souligné que ‘’l’innovation est importante dans la société du savoir, les connaissances et les applications sont sans cesse exposées au risque d’obsolescence’’.

’’Ce qui pousse sans cesse à inventer, réinventer, créer, perfectionner et à adapter. En cela l’innovation est inséparable du progrès de la science et de la technologie mais elle ne peut se soustraire aux normes d’éthique’’, a dit le chef de l’Etat.

Selon Sall, ’’’l’éthique interroge sans cesse sur la conscience et la finalité même de la recherche et de l’innovation. Il y va de la vie et de la dignité humaine’’.

’’Si, a-t-il poursuivi, la science doit rester au service de l’humanité, en particulier dans le domaine médical, il est utile de rappeler que le secret des laboratoires, officines, l’éthique interroge sans cesse les connaissances sur la finalité de la recherche’’.

Pour le président de la République, ’’l’évènement est majeur et historique parce que le prix Galien et son forum forment une référence mondiale en matière de pharmacie et de biotechnologie’’.

Depuis 1970, le prix Galien international à l’instar du Prix Nobel récompense chaque année des chercheurs dont les réalisations contribuent à avancer la condition humaine grâce au développement des traitements innovants.

rts.sn avec aps

A la une: 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.