Infos :

  • La loi constitutionnelle portant suppression du poste de Premier Ministre a été promulguée par le Président de la république.
  • Aminata Touré est nommée présidente du Conseil économique social et environnemental
  • Président Macky Sall quitte Dakar ce 14 mai 2019 pour prendre part, le 15 mai à L’Elysée, à une réunion internationale de haut niveau sur les contenus en lignes.
  • Sadio Mané, avec 22 buts, est co-meilleur buteur de la saison 2018-2019 de Premier league avec Liverpool,
  • Le conseil des ministres a adopté le projet de loi créant la société nationale de gestion du patrimoine du Train Express régional "SEN-TER".

Actualité

Macky Sall préside la 3e édition de la CIEA

Le président de la République, Macky Sall a présidé l’ouverture de la troisième Conférence internationale sur l’émergence de l’Afrique (CIEA). Il a exhorté les Africains à croire en eux-mêmes pour gagner le pari de l’émergence.

Lors de l’ouverture de la troisième Conférence internationale sur l’émergence de l’Afrique (CIEA) axée sur le thème : "Emergence, secteur privé, inclusion sociale " le président Macky Sall a invité à "Croire en nous-mêmes, définir nos propres priorités, engager nos ressources et nos intelligences, mobiliser des partenariats mutuellement bénéfiques".

"La quête de l’émergence procède d’une vision à long terme, d’un engagement qui la traduit, en acte a ajouté M. Sall

"J’ai l’intime conviction qu’au-delà des ressources, certes nécessaires dans la quête de l’émergence, il nous faut d’abord pour gagner ce pari, un état d’esprit qui refuse la fatalité du sous-développement, bouscule les certitudes, remet en cause, les idées reçues, requiert de l’audace et une culture assidue des résultats", a dit Macky Sall.

En dépit de toutes les contingences, le président sénégalais s’est dit "fermement convaincu, que l’heure de l’Afrique a sonné", soulignant que "rien ne doit entraver notre marche résolu vers l’émergence et la prospérité". Selon lui, "Gagner le pari de l’émergence est à notre portée".

Pour Macky Sall  l’inclusion sociale reste un défi majeur pour les pouvoirs publics en Afrique comme ailleurs.

"Elle pose frontalement la question de la finalité de la croissance. Quand les couches sociales vulnérables sont laissées pour compte, cette question appelle des réponses adaptées au contexte de chaque pays", a soutenu le chef de l’Etat.

Macky Sall a cité le Programme d’urgence pour le développement communautaire (PUDC), le Programme de modernisation des axes et territoires frontaliers (PUMA) à et la Délégation à l’entreprenariat rapide pour les femmes et les jeunes (DER), pour illustrer les efforts consentis par le Sénégal en termes d’inclusion sociale.

rts.sn 

A la une: 
tag: 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.