Infos :

  • Le gouvernement annonce un programme d’urgence de 300 millions de francs CFA pour installer des bouches d’incendie dans les marchés.
  • 42% des ménages en milieu rural ont accès à l’électricité
  • Le Stade Lat-Dior de Thiès a obtenu une « homologation provisoire » de la CAF
  • Le point focal paludisme de la région médicale de Kaffrine, Ousseynou Fall, alerte contre une "augmentation drastique" des cas de paludisme dans le Ndoucoumane.
  • Au Sénégal les deux tiers des personnes vivant avec le VIH sont dépistées selon Dr Safiatou Thiam.

Actualité

Promotion de l’enregistrement des faits d’état civil

La deuxième phase de la campagne de promotion de l’enregistrement des faits d’état civil se déroule du 2 au 14 octobre à Thiès, Diourbel, Kaolack, Tambacounda et Kédougou.

La deuxième phase de la campagne de communication sur la promotion de l’enregistrement des faits d’état civil est ouverte mardi 2 octobre et va se poursuivre jusqu’à samedi dans les régions de Thiès, Diourbel, Kaolack, Tambacounda et Kédougou.

Cette campagne de promotion de l’enregistrement à l’état civil est une initiative du Centre national d’état civil (CNEC) en partenariat avec l’UNICEF précise le communiqué.

Le lancement officiel de la campagne et le déploiement des outils de communication s’est déroulé du 05 au 10 août 2018 dans les régions de Kolda, Sédhiou et Ziguinchor.

Le lancement de la campagne a coïncidé, le 10 aout dernier avec la célébration de la Journée africaine de l’état civil.

Cette campagne de communication vise les autorités administratives, les élus et exécutifs territoriaux et les leaders dans toutes les communautés, qui « seront sensibilisés sur l’importance de l’état civil ».

rts.sn

A la une: 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.