Infos :

  • Tabaski 2019 : Un approvisionnement équilibré du marché national avec plus de 871.000 têtes exposées dans les marchés.
  • Le ministre du travail rappelle que le mardi 13 et le mercredi 14 août correspondant respectivement à des jours ouvrables et met en gardes les absentéistes.
  • Le bateau-hôpital Africa Mercy est arrivé ce mercredi 14 aout au Port autonome de Dakar.
  • Ousmane Tanor Dieng 72 ans, est décédé des suites d’une maladie ce lundi15 Juillet en France.
  • La loi constitutionnelle portant suppression du poste de Premier Ministre a été promulguée par le Président de la république.

Actualité

Ramadan : manger sain et équilibré

Le nutritionniste recommande de ne pas sauter le repas de l'aube et éviter tout excès pour bien s'alimenter pendant le Ramadan.

Le repas de l’aube, à prendre avant le début du jeûne, ne doit en aucun cas être sauté pour éviter la survenue de l’hypoglycémie ou de la déshydratation pendant le ramadan, conseille le diététicien-nutritionniste Ciré Mady Fall.

"Ce repas de l’aube ne doit en aucun cas être sauté", a-t-il recommandé, en faisant observer que "c’est à partir de ce repas que l’organisme puise les nutriments et micronutriments nécessaires pour tenir la journée et éviter la survenue de l’hypoglycémie ou encore la déshydratation ainsi que leurs complications".

Ce repas "doit contenir une boisson en eau ou jus naturel, accompagnée d’une source de sucre complexe (du féculent, de la céréale ou un produit céréalier, du pain, des pâtisseries), ainsi qu’un complément énergétique qui peut être du beurre, du fromage, de la confiture ou encore du miel".

De manière générale, il est conseillé pendant le ramadan de consommer "du poisson, des œufs, de la volaille pour les apports en protéine. Mais également une source de fibre comme des fruits et légumes pour éviter la constipation".

"Durant ce mois de ramadan, on constate fréquemment des cas de constipation. Et cela n’est dû qu’à l’absence de fibres dans notre alimentation parce qu’on a tendance à oublier les fruits et légumes", a-t-il indiqué.

Aussi le nutritionniste et diététicien recommande-t-il aux jeûneurs de prendre le matin, des fruits, de préférence de saison, comme la mangue en ce moment.

Selon lui, le repas de la rupture "ne doit pas être surchargé ou trop copieux au risque de perturber notre alimentation’’. Il a suggéré de commencer par prendre "deux à trois dattes, pour sustenter l’organisme".

Puis une boisson chaude accompagnée d’une source de sucre complexe comme de la céréale ou des produits céréaliers (de la bouillie de mil ou de maïs), avant de terminer par un complément énergétique (du beurre, du miel, du fromage etc.).

Le dîner doit comporter des protéines. "Ça peut être du poisson, de préférence sans la peau ou de la viande rouge sans graisse, accompagnée des légumes cuits accompagnés, d’une source de glucides complexes comme les céréales, le riz, le couscous, les pâtes alimentaires, les tubercules telles que les pommes de terre, les patates douces, les légumes secs, lentilles, petits pois".

Le jeûneur doit éviter les aliments trop copieux, trop gras et préferer la cuisson à l’eau, à la vapeur ou au four, à la cuisson à l’huile.

L’alimentation du jeûneur doit en outre être complétée par des sources de fibres et de vitamines, sous forme de crudités pour bénéficier de vitamines sensibles à la chaleur.

Pour docteur Ciré Mady Fall, le ramadan est l’occasion de s’éduquer, d’adopter une alimentation équilibrée à l’avenir. "Une alimentation équilibrée, c’est la base de la santé", a-t-il insisté.

Une alimentation "saine et équilibrée’’ permet d’éviter "les troubles métaboliques à l’ordre du jour, tels que le diabète, la tension artérielle, les maladies cardiovasculaires, le surpoids entre autres".

rts.sn

A la une: 
tag: 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.