Infos :

  • Douze milliards de francs seront prochainement débloqués pour financer le relèvement des plateaux techniques des structures de santé situées le long de la RN1.
  • Le ministre de la Santé et de l’Action sociale lance la réflexion sur la décentralisation du recrutement des agents de santé pour une meilleure gestion des ressources humaines.
  • Le classement par établissement au Concours général sera supprimé à compter de cette année.
  • Le FMI prévoit 5,2 % de croissance en 2018 dans les pays en développement à faible revenu (PDFR)
  • L’équipe nationale de basket-ball masculine du Sénégal des moins de 18 ans s’est qualifiée pour le Championnat d’Afrique de basket.

Actualité

Installation du Conseil supérieur de la fonction publique locale.

Le président de la République Macky Sall  a présidé à Dakar la cérémonie d’installation des membres du Conseil supérieur de la fonction publique locale.

Le président de la République Macky Sall  a présidé à Dakar la cérémonie d’installation des membres du Conseil supérieur de la fonction publique locale. Il a dit sa disponibilité à engager l’Etat à transférer "le maximum de compétences et de moyens" aux collectivités territoriales.

"Je suis tout à fait engagé pour que l’Etat transfère le maximum de compétences et de moyens. Mais nous sommes obligés d’être exigeants sur le niveau d’exécution des missions qui sont confiées" a soutenu le chef de l’Etat.

"L’Etat peut bien décentraliser, peut bien donner davantage de compétences, de ressources, mais faudrait-il que les services à la base soient assurés" a fait remarquer le chef de l’Etat.

Le président Sall a demandé au Haut conseil des collectivités territoriales (HCCT), au Haut conseil du dialogue social et au gouvernement à engager cette "réflexion sans passion, ni conflit".

"Il s’agit des problèmes du pays, de nos territoires. C’est une affaire que nous devons nous même régler sans passion, ni conflit. Parce qu’il s’agit des problèmes de nos populations (…), des problèmes que nous devons affronter sans coloration politique" a souligné le président de la République.

Macky Sall a par ailleurs plaidé pour la formation continue des agents des collectivités territoriales.

"L’absence d’un statut des agents des collectivités territoriales est une limite réelle dans notre organisation territoriale. En effet, l’expérience du régime d’emploi local qui régit le personnel depuis notre indépendance n’est plus en conformité avec l’importance accrue et la complexité des missions dévolues à nos collectivités locales" a-t-il relevé.

Macky Sall a annoncé "la création d’une structure dédiée à la gestion de la fonction publique locale, apte à prendre en charge le suivi des effectifs, de la masse salariale".

rts.sn

A la une: 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.